lundi 2 janvier 2017

Quand France 2 stationne sur une piste cyclable

Bel exemple de la considération des automobilistes pour le respect des pistes cyclables avec ce reportage diffusé dans le journal de France 2 dimanche 1er janvier 2017. L'année commence mal pour les cyclistes !



On n’en a pas cru nos yeux quand on a vu ce reportage " Voitures : réparer moins cher grâce à des pièces d'occasion " dans le journal de 20h00 de France 2 le 1er janvier 2017. En effet à  partir de ce 1er janvier, les garagistes ont l'obligation de proposer aux clients des pièces d'occasion en cas de réparation. Pour l'illustrer cette information capitale le journaliste est allé dans un garage Midas avec sa voiture qu'il a garée sur... une piste cyclable !

Comme on peut le voir sur la capture d'écran ci-dessous, la voiture est bien sur une double piste cyclable parfaitement signalée, le journaliste fait tranquillement le tour de sa voiture (il le dit dans les commentaires) sans s'inquiéter une seule seconde qu'il est sur un espace réservé aux cyclistes.



Nous suggérons à la rédaction de France 2 d'envoyer le même journaliste réaliser un beau et long reportage sur la réglementation qui depuis des années interdit de stationner sur un trottoir ou une piste cyclable. Une interdiction renforcée en juillet 2015 qui qualifie le stationnement ou l'arrêt de TRES GÊNANT et d'une amende de 135 €.

Une illustration de plus de la non-considération des vélos dans notre société. On ne dit pas merci à France 2 !


jeudi 1 septembre 2016

La ville tolère l'anarchie sur les pistes cyclables

Les panneaux sont pourtant bien visible : stationnement gênant et mise en fourrière. La signalisation des pistes cyclables en doubles sens est également très bien faite. 



Cela n'empêche pas les véhicules de se garer comme des merdes. Pourquoi pas, mais la ville qui dispose de nombreuses caméras sur la ville, ne fait JAMAIS intervenir la police municipale.

Est à dire que l'on a droit de faire ce que l'on veut à Strasbourg ? Qu'il ne faut pas respecter le Code de la route ?

Pour nous c'est bien l'expression des priorités de la ville : tout pour la bagnole, les vélos pour la communication !

mardi 30 août 2016

A ne pas manquer : bourse aux vélos du CADR

L'association de référence du vélo à Strasbourg, le CADR67, organise sa bourse aux vélos de rentrée. Un évènement à ne pas manquer. 

Le dimanche 4 septembre 2016 à la Halle du marché de Neudorf

Infos:

  • Pour les personnes qui désirent vendre un vélo, la dépose des vélos s'effectuera le matin entre 9h 00 à 12 h 00. (carte d'identité obligatoire + 2 €)
  • Pour les personnes qui désirent acheter un vélo, l'ouverture des ventes se fera l'après midi à partir de 14 h 00 et ce jusqu'à 17 h 00.
  • Un contrôle technique des vélos sera fait le matin à l'enregistrement et ils seront ensuite automatiquement marqués contre le vol. 
  • Restitution des paiements ou des vélos invendus le soir après 17 h 00. (Pour les vélos vendus, prix de vente - 10 %)
Plus d'information auprès du CADR67 12 rue des bouchers, 67000 Strasbourg - 03 88 75 17 50 ou sur la page Facebook de l'association  ou son site Internet : http://cadr67.fr 


lundi 1 août 2016

Pousse toi de la que je prenne ta place !


Sidérant ! La CTS Strasbourg (Page officielle) barre une piste cyclable en plein cœur de Strasbourg.... 

On voit ici la véritable place du vélo à Strasbourg... la CTS d'abord, et puis les miettes d'espace public pour les vélos et les piétons... avec la création d'un conflit piéton particulièrement dangereux sous les arcades... 


Pendant ce temps, les voitures circulent tranquilles ! Du grand n'importe quoi ! On aurait très bien pu mettre l'arrêt provisoire de l'autre coté de la rue de la division Leclerc et prenant 1 ou 2 places de stationnement ! #‎strasbourg Cadr Strasbourg #‎velo



lundi 18 avril 2016

Bourses aux vélos

Le dimanche 24 avril prochain se tiendra la deuxième bourse aux vélos de l’année du Cadr67


Celle-ci se tiendra à la halle du marché de Neudorf. 

Les règles concernant la dépose et la vente des vélos : 

- 9 h / 12 h : Dépôt des vélos (2€ demandé pour la dépose des vélos). Pièce d’identité obligatoire, n’oubliez pas votre passeport vélo si celui-ci est marqué contre le vol.
- 14 h / 17 h : Vente des vélos

- 17 /h 18 h : Restitution des paiements et des invendus. L’association garde 10 % sur le prix de vente des vélos vendus.

Plus de renseignement auprès du CADR67 03 88 75 17 50 ou http://cadr67.fr/ 

vendredi 15 avril 2016

Au boulot à vélo

La Ville de Strasbourg et le CADR 67 lancent le 7ème challenge Au Boulot à vélo pour encourager les employeur (et les employés) à venir comme son nom l'indique au boulot à vélo. 

"Le Challenge Au Boulot à Vélo, créé et organisé par le CADR67 depuis 2009, est un formidable vecteur pour inciter toujours plus d’employeurs à promouvoir le vélo auprès de leurs collaborateurs."

Pour avoir plus de renseignements : http://auboulotavelo.eu

L'initiative est louable. Mais travailler sur les circuits et la continuité des pistes serait autrement plus efficace qu'encore une nouvelle campagne de communication. Accéder aux zones artisanales est par exemple particulièrement compliqué.

lundi 11 avril 2016

Rue de la Division Leclerc : l'hypocrisie du statut quo

Le cycliste novice à Strasbourg sera heureux de pouvoir enfin circuler " dans la ville du vélo". Il sera consterné par l'hypocrisie de la réalité. Exemple avec la rue de la division Leclerc. 



La rue de la Division Leclerc fait partie des axes importants et très fréquentés du vélo à Strasbourg. Quand on regarde sur le site Strasmap (référence du déplacement de la Ville de Strasbourg), il y a bien une piste cyclable, et en double sens s'il vous plait.


Par rapport à d'autres secteurs,  on est presque dans le luxe pour les cyclistes. Les piétons peuvent passer sous les arcades, les vélos circulent sur le grand trottoir. Il y a bien des poteaux de temps en temps, mais le trottoir est large et on s'en accommode. Chacun a bien son espace, pas de conflit.

Une piste toujours occupée par une voiture

Sauf qu'aussi longtemps qu'on s'en souvienne, nous n'avons JAMAIS vu cet espace libre de voitures. Comme le montrent les photos ci-dessous, les camionnettes en tous genres viennent s'y garer "pour 2 minutes" ou parce que "je bosse moi".

Tient tient une voiture de la ville de Strasbourg... une formation en code de la route des agents s'impose d'urgence
Depuis juillet 2015, le stationnement et l'arrêt sur un trottoir ou une piste est qualifié de très génant et passible d'une amende de 135 €.

Ce qui ne semble pas effrayer les voitures ci-dessous (il y a 4 sur la pistes !!!!!!!)



Le problème réside dans l'impossibilité des magasins, des commerces et  les nombreux logements d'être accessible pour des livraisons et des travaux. Les chauffeurs dans leur grande majorité ne font pas exprès d'enquiquiner les cyclistes, mais ils doivent se rapprocher le plus possible de leur point de livraison.

Nous touchons ici à l'hypocrisie de la ville de Strasbourg. Ce trottoir ne peut pas être considéré comme une piste, il y a manifestement un besoin pour des véhicules de s'approcher au plus près des commerces (il y a Abry Arnold et Croisieurope par exemple) sauf pour le véhicule de la ville de Strasbourg dont les agents venaient poser des... arceaux à vélo en face, sans rire !!!!)

Une situation qui ne peut satisfaire personne, mais temps que personne ne râle on semble s'en accommoder.
L'espace pour passer pour un vélo est ridicule - surtout entre un poteau et le tram.
Nous n'avons jamais vu une seule verbalisation

Alors on fait quoi ?  Trois solutions : 

1/ le respect de la loi. La plus simple, presque la plus simpliste. Trois ou quatre jours de verbalisation, et cette piste sera respecté, et les cyclistes contents. Mais le bureau du maire se remplira des plaintes des commerçants et des entreprises.

2 / acter le besoin des entreprises. Supprimer la piste et transformer cet espace en places de livraisons. Fausse solution bien sûr, car la voiture appelle la voiture. En redonnant un blanc seing au retour de la voiture en ville, c'est un mauvais signal pour le respect de la règle commune et pour l'environnement et vous aurez les cyclistes sur le dos.

3 / on fait preuve d'imagination. Quand le centre-ville était inaccessible pendant le marché de Noël, la ville avait mis en place un système de livraison à vélo ou petit. On peut également l'ouvrir aux particuliers pour la livraison de leurs courses par exemple et on essaye au cas par cas de résoudre les problèmes de chaque entreprise avec des espaces de livraisons partagés et autogérés par exemple.



Mais cette situation n'est pas tenable.  Le manque d'espace pour circuler en sécurité pour les vélos est ridicule. Faut-il attendre l'accident pour en prendre conscience ?



D'autant qu'au bout de la rue de la Division Leclerc ce n'est guère mieux. La piste atterrit sur la grand-rue sur un parking à vélo et des espaces souvent occupés par des camionnettes.



mercredi 10 février 2016

jeudi 7 janvier 2016

quand il y a des travaux.. les cyclistes n'existent plus !

Quai Rouget de l'Ill, il y un trottoir qui est en même temps une piste cyclable. 

On est pleinement là dans un conflit piéton cycliste que Strasbourg affectionne particulièrement, cela lui permet de rajouter ni-vu, ni connu des kilomètres de pistes pour faire bien dans les colloques internationaux.

Mais quand il y a des travaux sur ces axes, ici l'entretien et la taille des arbres, les cyclistes et les piétons sont priés d'aller se faire voir ailleurs. Pendant ce temps, les voitures polluantes ont toujours le droit de passer. Et si on faisait l'inverse ?

A-t-on déjà vu un panneau automobilistes poussez votre voiture ? Alors pourquoi pour les vélos ?
Au moment de ces travaux, il y a eu 3 interruptions de la piste, a chaque fois une mise en danger des piétons et des cyclistes.

On peut faire mieux non ? 

mardi 5 janvier 2016

Cyclistes, donnez votre avis !

La Ville de Strasbourg vient de lancer une enquête sur le vélo à Strasbourg : donnez votre avis ! 

Ce n’est pas tous les jours, alors autant en profiter. La ville de Strasbourg vient de lancer une enquête, pardon un "ba-ro mètre", (ça a certainement plus de classe un baromètre ? ) sur la pratique du vélo à Strasbourg.

Il y a quelques questions intéressantes et c'est l'occasion d'y exprimer votre avis à travers des questions ouvertes ou des formulaires libres.

Après, on connait les travers des communicants qui savent toujours tourner les chiffres à leurs avantages, donc allez-y avec prudence, sachez que vos réponses peuvent être "mises en valeurs" dans un contexte différent...

Pour répondre au questionnaire, c'est par ici :